La Manche en pays de Caux.

retour accueil

Il fallait ici permettre au regard du spectateur de s’échapper. Comment faire ? Par un coup de lumière solaire éclairant le relief anarchique des pavés qui deviennent ainsi un centre d’intéret. Puis, j’ai “cassé” la verticale du phare en mêlant le blanc de son mur à la couleur claire du ciel.